Leadership: six modes de communication pour engager ses hommes dans une dynamique de changement

ImageLes leaders sont des visionnaires qui identifient et définissent la voie à suivre. En outre, ils réussissent à engager leurs hommes dans cette voie afin de réaliser le projet devenu commun. Cependant, plusieurs rêves échouent à se réaliser parce que les leaders, parfois trop impatients, négocient mal l’implication des suiveurs dans l’accomplissement du but.

Cette question, longuement revenu dans mes conversations récentes avec des jeunes leaders qui luttent pour implanter leur vision, retient mon attention dans cet article. La différence entre ceux qui réussissent à impliquer durablement leurs hommes dans la réalisation de leur vision et ceux qui échouent tient fondamentalement à leur façon de communiquer. Je vous propose six modes de communication qui permettront aux leaders en situation, d’enrôler durablement leurs hommes dans l’aventure vers l’atteinte de la vision.  

  1. Communiquez en mode « urgence »

A moins d’être convaincu de l’urgence du changement qu’interpelle une situation inacceptable, la plupart des gens sont naturellement portés à résister.

Que ce soit « le changement, c’est maintenant » de François Hollande, « Yes we can » de Barack Obama ou encore « repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » de Jean Baptiste, chacun de ces messages sous tend une urgence. L’urgence de s’échapper, de prévenir un désastre, de sauver les meubles ou de changer un destin personnel ou collectif.

Selon Kotter, il faut créer un sentiment d’urgence. En fait, il s’agit de faire entrer l’urgence dans le cœur des gens et pas seulement dans leur intellect. Ce qui suppose de choisir des mécanismes appropriés.

Le leader lui-même, habité par un sentiment d’urgence qui nourrit sa vision pour le futur, est appelé à communiquer ce même sentiment à ses hommes. Qu’adviendrait-il si le changement ne s’opère pas ? L’organisation peut-elle atteindre de meilleurs résultats en maintenant la structure ou les technologies actuelles ? Les clients sont-ils satisfaits ? Les conditions sociales sont-elles optimales ? Les droits économiques et sociaux sont-ils respectés ? Nul besoin toutefois, d’exagérer des faits ou des statistiques pour créer la peur.

Le but n’est pas de créer un sentiment de rage, ni un désespoir sans fin. Il s’agit de rallier les hommes à la vision en mobilisant leur cœur.

  1. Communiquez à travers des disciples

Un chassera mille, deux chasseront dix mille ! C’est une promesse faite au peuple de Dieu dans la Bible. C’est une vérité spirituelle, mais avec une variante qui l’est moins : l’effet multiplicateur du travail en équipe, ou plutôt du fait de travailler ensemble dans un même esprit. Cela donne des résultats extraordinaires en créant une alchimie ou une énergie qui renverse les obstacles.

Etablissez des leaders de proximité qui seront en contact permanent avec les suiveurs. Ces « relais » doivent être sélectionnés suivant des critères élevés, car s’ils trahissent le message, la cause pourrait être perdue à jamais. Loyauté, intégrité, crédibilité et amour pour les autres, pour la cause commune doivent déterminer ce choix. Imprégnez-les de la vision, du message. Passez du temps avec eux et soyez transparent avec eux. Bâtissez une relation de confiance avec eux et envoyez les vers les suiveurs. Assurez-vous qu’ils transpirent l’optimisme quand à la cause et démontrent leur crédibilité.

Communiquer directement avec les suiveurs ne doit pas être du domaine privé des leaders de proximité. Allez à la rencontre des suiveurs, communiquez avec eux.

  1. Communiquez en « mode créatif »

Une communication ciblée, continue et qui n’hésite pas à user de symbolisme. Votre message doit être clair, démonstratif, ciblant dans un premier temps, le caractère inacceptable de la situation. Servez vous de slogans, d’images, de nouvelles technologies et de représentations diverses puisés dans la culture même de vos hommes. Faites un mix au besoin avec des ingrédients venus d’ailleurs.

Parce que vous connaissez leur psychologie, leurs centres d’intérêt et aspirations, utilisez les supports les plus significatifs pour vos suiveurs afin de maximiser l’efficacité du message.

Communiquer suppose également écouter, une écoute active. Ecoutez-les, posez leur des questions, aidez-les à accoucher leur esprit, leur ressenti, ce qui sommeille aux tréfonds de leur cœur, faites preuve d’assertivité et corrigez leur perspective erronée si besoin.

Utilisez tous les leviers de la communication : écrite, orale, visuelle, descendante, ascendante, latérale pour maximiser l’effet du message. Soyez créatif. Impliquez les uns dans l’élaboration de supports de communication en direction des autres et vice-versa.

  1. Communiquez par l’exemple

Il n’y a point de doute : vos actes, de même que vos silences parlent pour vous. Si vous prêchez ce que vous ne faites pas, vous ne ferez long feu qu’en tyrannisant vos hommes. Ce qui n’est pas l’essence du leadership, à mon sens. Mouillez-vous au contraire, et vos hommes vous suivront.

Démontrez plus d’attachement que vous n’en attendez d’eux, plus d’engagement, plus d’implication, plus d’humilité. Soyez suffisamment humble pour accepter la contradiction, tolérer des points de vue divergents surtout en provenance des leaders de proximité.

Ayez le courage d’accepter d’avoir tort, de vous montrer vulnérable. Vous n’êtes pas un superman ! Soyez un modèle d’action, car l’absence d’action est incompatible avec le leadership. Faites preuve de responsabilité. Assurez-vous de votre totale implication avant d’en exiger de leur part. Inspirez-les par votre exemple !

Si vous êtes entièrement dévoué  à votre vision, il certain que vous traduirez un modèle qui inspire durablement les suiveurs et les leaders. Si vous échouez à le faire, ils se tourneront vers celui qui constituera leur modèle, au péril de votre rêve.

  1. Communiquez par votre persévérance

Les leaders authentiques savent que créer la conviction et la foi en leur vision chez leurs hommes est loin d’une partie de thé. Ils n’ignorent pas que cela nécessite un combat de longue haleine.

Même si le leader déroule  la meilleure stratégie ou la plus innovante qui soit, il faut du temps pour que les suiveurs, confortablement assis dans un présent qu’ils connaissent bien, se décident à partir en aventure vers une terre inconnue supposée meilleure.

Plutôt que de se décourager, les leaders stratèges mettent à profit cette traversée de désert pour continuer à méditer leur vision, à mieux connaître les aspirations profondes de leurs hommes afin de rendre la vision plus accessible à ces derniers. L’épreuve que constitue cette période est un test de fiabilité du leader qui devra montrer sa constance, sa cohérence, son intégrité et son amour pour ses hommes. Ici, en effet, il apprend de plus en plus sur le prix à payer pour accomplir son rêve et se décide à le payer ou non.

Si cette étape peut être relativement écourtée par l’efficacité du leader, sa capacité à écouter, à apprendre et à stimuler ses hommes en vue de leur alignement, la traverser avec succès nécessite généralement une persévérance audacieuse.

  1. Communiquez par « interconnexion spirituelle »

Ce mode ultime constitue un atout stratégique pour les leaders chrétiens ou les chrétiens leaders, quelque soit l’organisation ou la vision qu’ils tentent d’implémenter. Cette race de leaders a la capacité de communiquer aux suiveurs à travers le « divin ».

Deux mécanismes éprouvés sont à leur disposition. Le premier consiste à demander à Dieu d’opérer des changements, de produire un sentiment ou une sagesse chez leurs hommes. Le second : recevoir de Dieu des révélations, des informations inédites sur ces derniers, leur façon de voir les choses, leurs besoins et attentes et comment les rallier à la cause.

Ce « mode » de communication nécessite donc la foi en Dieu- le Dieu de la Bible- et en sa capacité à influencer la vie des hommes dans un sens ou dans un autre. Par celui-ci, les leaders renforcent leurs relations avec leurs hommes et influencent les suiveurs à travers une interconnexion surnaturelle, eux même étant sous l’influence de ce Dieu devenu leur père.

Séna BABA

Etudiant-Chercheur en Management

Advertisements

2 réflexions sur “Leadership: six modes de communication pour engager ses hommes dans une dynamique de changement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s